QUELQUES CONSEILS PRATIQUES 

     

       

 

          1. Ne négligez pas votre assurance protection juridique et veillez à ce que celle-ci couvre le volet Droit administratif de tout litige éventuel.

 

               N’oubliez pas que ce contrat ne vous couvre pas pour les litiges qui étaient en cours ou prévisibles au moment de la signature du contrat.

 

          Toutefois, comme un malheur ne vient pas toujours seul, même si vous êtes déjà au cœur d’un litige, peut-être est-ce le signe qu’une protection juridique vous sera utile dans un cadre ultérieur, voire dans un de ses développements imprévisibles.

 

           2. Ne préjugez pas de la capacité des pouvoirs publics à dire non aux investisseurs, ne faites aucune confiance aux propos rassurants qui sont distillés et prenez conseil le plus vite possible pour pouvoir, avec votre avocat, découvrir les pièges possibles et adopter les mesures conservatoires qui seront utiles en cas de litige.  Si vis pacem para bellum … Si tu veux la paix, prépare la guerre disaient les Romains.

 

        La plupart des honnêtes citoyens préfèrent imaginer un monde idéal et repousser l’idée du conflit et pourtant se défendre dans l’improvisation lorsque « le bouchon  a été poussé trop loin » et en dernière minute s’avère rarement idéal.

 
X
Password:
Wrong password.